Le date à l’américaine

Le date à l'américaineLe date à l’américaine a été rendu célèbre grâce au film “La vérité si je mens 2″. Jusqu’à présent je ne l’avais jamais testé. C’est désormais chose faite. Alors, en quoi cela consiste exactement ? Aux USA (comme en Australie également), lorsque vous avez un rencart, on appelle cela un “date”. En bon français que vous êtes, si tout se passe bien et que vous embrassez la personne (ou plus si affinité), vous pensez alors qu’il peut y avoir seulement deux suites possibles à cette relation. Soit il s’agit d’une relation basée sur le sexe (après tout il n’y a pas de mal à se faire du bien si les deux parties sont d’accord), soit il s’agit d’une relation dite normale. Vous serez amenés à vous revoir et qualifier l’autre personne de votre copain ou copine. Aux USA, tout est différent.

Embrasser ou coucher avec une personne que vous allez revoir ne veut pas forcément dire que c’est votre petite-copine. Il est de coutume ici de sortir avec plusieurs personnes à la fois. Personne ne s’en offusque. Pour avoir discuté avec pas mal de natifs et ou expacts résidents depuis longtemps, il y a deux raisons à cela. Le point de vue de l’homme est celui auquel on pourrait s’attendre : il veut en profiter et tant que ce ne sera pas une relation officiellement sérieuse, il ne se privera pas d’avoir des dates avec plusieurs autres filles. Pour la femme c’est différent. Elle ne veut pas précipiter les choses. Elle rencontrera plusieurs personnes dans l’espoir de trouver la perle rare ou quelqu’un avec qui elle accroche vraiment. Dixit mes amies, elles peuvent sortir avec plusieurs mecs à la fois. L’un sera apprécié pour son humour, l’autre pour sa culture, son argent ou ses prouesses sexuelles. Si si je vous assure. Bien entendu, chaque personne est différente et les usages ici décrits peuvent être inversés. Un homme cherchant la perle rare et une femme à s’amuser. Mais tout cela fait parti de la culture américaine. Personne ne s’en offusquera. C’est ainsi. Et dire qu’ils pensent de nous que nous avons tous des plans à 3 et que nous sommes des chauds lapins. Quant à moi, voilà mon avis sur la chose.

Je passerai les détails de ma relation mais disons que j’expérimente en ce moment cette coutume américaine. Pour moi, aucun problème à ce qu’une personne, homme ou femme, mette les choses au clair en disant qu’elle s’autorise à aller voir ailleurs tant que ce n’est pas sérieux. Du moment que l’autre personne est d’accord. Par contre, faire comprendre à l’autre qu’on se réserve le droit d’aller voir ailleurs au cas où on trouve mieux, je trouve cela un peu too much. Ca fait un peu : “bon ok, je passe du bon temps avec toi mais c’est à défaut d’avoir mieux. Promis, dès que je trouve quelqu’un qui me convient plus, je t’envoie balader”. Personne n’est dupe, c’est ainsi que les relations fonctionnent. Quand on trouve mieux ailleurs on laisse la personne avec laquelle on est pour tenter la nouvelle aventure. Mais dans le cas du “date à l’américaine” c’est un peu trop explicite à mon goût. Un peu de subtilité et de diplomatie ne font jamais de mal. Ce n’est pas ici la parole d’un homme aigris mais juste mon avis sur la question. Vous qui me connaissez savez bien que je suis plutôt open pour tout ce qui est relation. Mais trève de blabla. Vous en pensez quoi vous ?